Vaporisateurs.org

Avis et informations sur les vaporisateurs

Fumer de l’herbe à Barcelone

Fumer de l’herbe à Barcelone

Depuis la dépénalisation de la culture de cannabis en 2006 , on a vu apparaître dans les états où le cannabis est permis des clubs assez particuliers à Barcelone : les cannabis clubs. Ces derniers ne sont pas des coffe shop que l’on peut trouver à Amsterdam en version chaleureuse. Dans un coffee shop, il est autorisé de se procurer du cannabis en l’achetant. Un cannabis club est soumis à une toute autre législation, qui, par ailleurs, est à l’origine de son apparition. De plus, les ambiances sont différentes. Un coffee shop ressemble davantage à un bar avec un petit plus. Un Cannabis Club a davantage l’air d’un lieu sympathique où il est possible de chiller entre amis. Les règles diffèrent beaucoup d’un pays à l’autre même s’ils font tout deux parti des pays de la zone Euro qui tolèrent plus ou moins le cannabis.

Aujourd’hui, on compte jusqu’à 300 clubs à Barcelone. Ces derniers sont apparus très peu de temps après la dépénalisation de la culture du chanvre. Ils ont été créer dans le but de permettre à ses adhérents de fumer sur la voie publique. Bien que certains états aient accepté de dépénaliser la consommation de cannabis, il reste toujours illégal d’en consommer sur la voie publique. Toutefois, si une personne venait à en consommer sur la voie publique accompagnée de son club, elle aurait beaucoup moins de chances de se faire arrêter ou d’écoper d’une amende.  Les cannabis club sont donc une parade qui permettent d’esquiver ce type de loi mais c’est tout de même plus que ça.

En effet, les cannabis club sont aussi une alternative aux trafics et aux dealers. Le cannabis club permet à ses adhérents de se fournir en cannabis. Le club n’a pas la possibilité d’acquérir du cannabis mais il a tout à fait le droit d’en cultiver. Les pieds de cannabis cultivés sont limités en fonction du nombre de personne qui font parti du groupe. Cependant, il est possible pour les cannabis club de se procurer du cannabis auprès d’autres clubs ou d’autres cultivateurs extérieurs à leur groupe.

L’interdiction concernant l’achat de cannabis concerne également les particuliers. Les adhérents « n’achètent » donc pas de cannabis à leur club. Ils acquièrent un bien qui ont aider à produire.

L’adhésion à un de ces clubs se fait selon des règles précises. Chaque aspirants doivent être munis de leur carte d’identité et bien évidemment être majeurs. Certains clubs vont jusqu’à fixer l’âge d’entrer à 21 ans. Pour être « admissible », il faut également détenir une adresse en Espagne. Ils exigent la plupart du temps une participation monétaire annuels ou autrement dit des « frais d’inscriptions ». Ces frais se situent environ à une vingtaine d’euros par an. Toutefois, ils peuvent varier en fonction du type de club. Ces frais sont justifiés par les coûts du club tels que le loyer du local, la nourriture mis à disposition du groupe ou encore le coût d’entretien des plantes.

Bien que la ville de Barcelone semble se muer en une Nouvelle-Amsterdam, il faut pourtant prendre en compte le fait que les lois en vigueur pourraient changer prochainement. Effectivement, le nombre de clubs est désormais limité. Selon les autorités, aucun nouveau club ne verra le jour tant que les lois concernant ce domaine ne seront pas adaptées. À cela s’ajoute la volonté du gouvernement de Rajoy d’être plus ferme envers les consommateur de cannabis.

Mariano-Rajoy

Président de l’Espagne depuis 2011

Bien qu’il soit interdit de fumer du cannabis en France, vous pouvez toujours vous détendre en vapotant des plantes légales. Vous pouvez d’ailleurs en retrouver pour pas très cher sur le net et vous faire des séances d’aromathérapie à domicile digne de ce nom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>