Vaporisateurs.org

Avis et informations sur les vaporisateurs

Le cannabis, une aide thérapeutique précieuse

Le cannabis, une aide thérapeutique précieuse

Le cannabis est une plante qui a de multiples vertu thérapeutiques. Ses différents composés ont des effets positifs face aux maladies. dont certaines très graves et qui dans certains cas, ne peuvent être soulagées qu’à l’aide du cannabis.

 


L’insomnie


 

réveil

Le cannabis est connu pour ses qualités apaisantes qui amènent au sommeil. C’est pour cela que certaines études réalisées ont montré que le cannabis permettait aux patients atteints d’insomnie de retrouver un sommeil équilibré. La plante comporte un composé chimique appelé THC qui diminue considérablement le temps qu’un individu met à s’endormir. Pris à une dose inférieure à 30 mg, la plante permet de conserver son effet apaisant sans risquer d’avoir une gueule de bois le lendemain. Les vertus sédatives de la marijuana sont également efficaces chez les personnes n’ayant aucun problème d’insomnie. Ces derniers voient la qualité de leur sommeil s’améliorer de manière significative ; leur sommeil est plus profond et plus long.

 


L’épilepsie


Charlotte figi

Charlotte Figi, petite fille atteinte du syndrome de Dravet.

L’épilepsie est une maladie neurologique que l’on associe souvent à d’impressionnantes crises qui surviennent de manière imprévisibles. Certaines études récentes ont pu démontrer que l’utilisation de cannabis diminuer la fréquence de ces crises mais également leurs intensités. C’est pour cette raison que les parents de la petite Charlotte Figi, atteinte du syndrôme de Dravet – forme grave d’épilepsie – ont opté pour l’utilisation du cannabis afin de traiter les violentes crises à répétitions de leur fille après avoir essayé les médicaments classiques qui se sont montrés inefficaces dans le cas de Charlotte. Aujourd’hui, la qualité de vie de cette petite fille a clairement été améliorée par le cannabis. En effet, auparavant ses crises qui se comptaient par centaines en l’espace d’une semaine. Désormais, elles se sont limitent à deux par mois. Ceci est la preuve que le cannabis peut être une aide formidable pour les patients atteints de maladie grave comme Charlotte. On pourrait penser qu’administrer du cannabis à de jeunes enfants est dangereux mais Charlotte en est l’une des preuves vivantes qu’il n’en est rien. Le cannabis est évidemment dangereux lorsqu’il est fumé par les plus jeunes. Cependant, Charlotte à pu en bénéficier sous différentes formes comme de l’huile de cannabis intégrer à son alimentation.


Le cancer


Chimiothérapie

Patient en séance de chimiothérapie

La marijuana est aussi une aide thérapeutique précieuse pour les maladies cancéreuses. En effet, la marijuana est aujourd’hui de plus en plus reconnu dans le monde pour ses prouesses face aux cancers. Cette aide venant directement de mère nature a la capacité de ralentir le développement des cellules et d’éliminer celles qui sont responsables de l’apparition du cancer. En plus de cela, la marijuana permet aussi d’atténuer les effets secondaires des chimiothérapies de rigueur en cas de cancer en apaisant les haut-le-cœur et redonnant l’appétit. La petite Mykayla est, elle aussi, une enfant atteinte du cancer qui a pu guérir grâce aux pouvoirs de guérison du cannabis.


 La maladie d’Alzheimer


cerveau

La maladie d’Alzheimer touche 860 000 personne en France. Cette maladie neurodégénérative est considérée comme incurable. Cette dernière progresse chez le patient avec l’âge. Elle s’attaque aux souvenirs puis s’étend aux autres fonctions du cerveau comme le langage et provoque la démence. Le cannabis n’est pas en mesure de guérir une personne atteinte d’Alzheimer. Toutefois, ses apports en oméga 3 permettent de diminuer la pression sanguine. Elle permet également de prévenir l’arrivée de la maladie d’Alzheimer et autres maladies cardiovasculaires…

 

Toutefois,le cannabis est souvent fumer par des adultes pour à des fins médicales. En effet, il est facile de trouver sur internet des vidéos de personnes en pleine crise d’épilepsie qui fume un joint pour atténuer l’intensité de la crise. Bien que le joint améliore la situation du malade sur le coup, il faut savoir que consommer du cannabis à l’aide de la combustion est aussi nocive que consommer des cigarettes de tabac. Cela introduit dans un cercle vicieux où l’on guéri d’une maladie pour intoxiquer ses poumons et entrer dans une autre maladie. Pour fumer du cannabis, il préférable de le faire à l’aide d’un vaporisateur. À l’image d’une cigarette électronique, le vaporisateur vous permettra de bénéficier des bienfaits de la plante sans vous rendre malade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>