Vaporisateurs.org

Avis et informations sur les vaporisateurs

Avis sur le e-liquide DIY pour cigarette électronique – danger ?

Depuis quelques mois une nouvelle mode émerge de chez les geeks de la vapote pour prendre un peu plus de place, j’ai nommé le e-liquide DIY.

Qu’est-ce que le DIY ?

De l’anglais Do It Yourself, adapté au e-liquide cela décrit le fait d’acheter des arômes, des bases de PG et VG, de la nicotine (ou pas) en concentration choisie, des additifs (parfois) et de faire son mélange soit même pour trouver une recette originale de e-liquide.

En gros vous jouez au petit cuisinier en mélangeant les saveurs, ou plutôt au petit chimiste puisque vous mélangez en fait des molécules qui interagissent ensemble.

Cela demande un certain temps, une certaine maitrise des arômes et des mélanges et peu s’avérer revenir moins cher que si vous achetez une bouteille de e-liquide classique.
De plus en plus de fabricant de e-liquide s’y mettent, par ex Revolute, TheFuu, Bordo2.

seulement voilà, il y un gros gros

OUI MAIS

Nous jouons avec une grande inconnue en faisant du DIY et il suffit interroger quelques professionnels de la santé pour le savoir (chose que nous avons faite avant de rédiger cet article).

Le DIY pour le e-liquide implique que nous mélangeons des produits qui interagissent ensemble, les molécules des arômes entre autre.

Un arôme seul peut-être inoffensif mais devenir dangereux (cancérigène par ex ou autre) une fois mélangé avec un autre arôme par réactions chimique tout simplement. Par ex le limonène.
Cela que l’arôme soit naturel ou artificiel !

Hors la plupart des sites internet ou des boutiques physiques de e-cig qui fournissent du e-liquide en DIY voire même les fabricants n’ont aucune idées des nombreux cas d’interaction possible. Tout simplement car cette science est trop jeune.

Autre exemple le diacéthyle, qui donne un goût lacté, est cancérigène vapé, à éviter ! Peu disponible en France pour le DIY car les fabricants français sont conscient du danger.

Voici déjà une liste de trois arômes qui sont potentiellement à haut risque et avec lesquels nous vous déconseillons de jouer :

Café, cannelle et menthol.

En comparaison, quand vous achetez un e-liquide classique comme celui que vous achetez d’habitude, soit une recette toute faite, c’est une recette dont la composition a été stabilisée et analysée comme la moins nocive possible et dont l’interaction avec les molécules a été analysée.

En tout cas si votre marque de e-liquide préférée est sérieuse.

Notre avis est que dans l’état actuel des connaissances, nous vous déconseillons le DIY.
Rappelons que s’il devait y avoir une inconnue avec un potentiel de danger dans la vape, cette inconnue vient bien des arômes contenus dans le e-liquide. Tous les e-liquides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>