Vaporisateurs.org

Avis et informations sur les vaporisateurs

Le Mexique légalise le cannabis à usage thérapeutique

drapeau mexique

 

En décembre 2016 , le Sénat Mexicain (la Cámara de Senadores) avait approuvé un projet de loi visant à autoriser l’usage thérapeutique de cannabis ainsi que son usage à des fins scientifiques. Ce projet de loi fait suite à la volonté du président Mexicain Enrique Peña Nieto (1er décembre 2012 à nos jours) de rendre légal la consommation de cannabis à des fins thérapeutiques, c’est-à-dire pour se soigner. D’ailleurs, certains Mexicains avaient reçu l’autorisation du gouvernement afin d’importer des produits à base de cannabis dans un but thérapeutique, des permis ont été accordés pour la culture et la possession de cannabis à usage thérapeutique. Cependant, tout était étudié au cas par cas: en faisant passer une loi, cela permettrait à tous les malades ayant besoin de consommer du cannabis (que ce soit pour soigner ou atténuer la douleur) de pouvoir le faire librement sans avoir besoin de demander un permis spécial au gouvernement.

grace

Ce projet de loi vient également en réaction au cas de la jeune Grace, une petite fille de huit ans atteinte du syndrome de Lennox-Gastaut, une forme d’épilepsie infantile difficile à soigner provoquant des crises fréquentes. Ses parents se sont battus en 2015 afin de pouvoir obtenir le droit d’importer du cannabinol (CBD, cannabinoïde présent dans le canabis), une huile à vertu thérapeutique. Cette dernière pouvant enfin soulager la petite fille de ses crises d’épilepsie incessantes (elle en subissaient environ 400 quotidiennement). Son cas a énormément ému au Mexique et est devenu le symbole des militants pro-cannabis.

Après six mois de discussion, le Sénat a voté très largement en faveur de cette loi avec 98 pour et 7 contre (soit 93% des sénateurs sont pour). Des sénateurs comme Miguel Barbosa (membre du Parti de la Révolution Démocratique) ou Cristina Diaz (membre du Parti Révolutionnaire Institutionnel) ont salué cette décision mais le premier regrette notamment que ce projet ne soit pas plus poussé, soit trop superficiel par rapport à ce que désire le peuple.
Par la suite, le 28 avril 2017, chambre basse du Congrès Mexicain, la Chambre des Députés (Cámara de Diputados) s’est prononcée en faveur du projet de loi. Une nouvelle fois, ce dernier a presque fait l’unanimité en récoltant 374 pour et 18 votes/abstentions (95% des députés pour). Le projet de loi a été ensuite présenté au président Enrique Peña Nieto qui l’a signé, mettant cette loi officiellement en vigueur au Mexique.

José narro Robles

Le Ministre de la Santé, le Dr José Narro Robles (en poste depuis 2016) a apporté son soutien à ce projet de loi, c’est d’ailleurs son Ministère qui a la charge de mettre en place des politiques publiques permettant de réguler l’usage médical de dérivés pharmacologiques de cannabis sativa, indica, Americana (ou marijuana) dont le THC, ses isomères et ses variantes stéréochimiques, ainsi que comment réglementer la recherche et la production nationale de cannabis.

 

 

La possession de cannabis reste tout de même très réglementée:

Même si avec cette loi le gouvernement Mexicain reconnaît la valeur thérapeutique du THC (N.B la valeur thérapeutique du CBD est déjà reconnue), la loi impose que la concentration du THC dans le produit ne dépasse pas les 1%. Par ailleurs, sont dorénavant autorisés la culture, la vente, l’importation, l’exportation de cannabis et de ses dérivés. , un particulier peut dorénavant cultiver et consommer du cannabis médical dans la plus grande légalité. De plus, la limite par peronne de cannabis récréatif par personne passe de 5 grammes à 28 grammes. Le cannabis industriel sera disponible en pharmacie sous réserve de disposer d’une ordonnance signée par son médecin.

Arturo Alvarez, représentant du Parti Vert écologiste du Mexique a déclaré à propos de ce projet de loi :

« «C’est un pas dans la bonne direction d’exploration de nouvelles alternatives d’utilisation réglementée, légalisée et supervisée, et peut ouvrir un nouveau front aux autorités pour lutter contre les dépendances et la violence découlant de l’illicite Les activités de la croissance, du trafic et de la consommation de médicaments « .

En effet, le Mexique est un pays qui a connu des périodes de violence alarmantes en rapport avec la drogue. Ce qu’on appelle la Guerre de la drogue ou aussi la Guerre des cartels conflit armé, impliquant l’armée Mexicaine depuis 2006 et ayant déjà causé la mort de plus de 80 000 personnes depuis 2006 (bilan fait en août 2014). Par exemple, de l’année 2007 à l’année 2010, on observe que le nombre de tués en lien avec cette Guerre de la drogue a été multiplié par six (de 2477 tués 15273), ce qui amène à un bilan colossal de 30 0000 morts pour cette période. Cette Guerre de la Drogue a également été le témoin de crimes particulièrement horribles: entre décembre 2006 et mars 2009, on recense 242 décapitations.

En tout, dans ce pays où les violences en relation avec le trafic de stupéfiants ont été particulièrement présentes, le bilan humain est pharaonique: on compte environ plus de 177 000 morts et plus de 30 000 personnes disparues sans laisser de nouvelles.

 

Enrique Pena Nieto

Derrière ce projet de loi, on retrouve le président Mexicain Enrique Peña Nieto qui était avant un fervent défenseur de l’interdiction du cannabis. Après un débat publique à l’échelle nationale sur la légalisation du cannabis début 2016, il a déclaré devant l’Assemblée générales Nations Unies que jusqu’à présent les solutions apportés par la communauté internationale afin de contrôler l’usage des drogues et réprimer le crime ont été franchement insuffisantes.  Il a également ajouté que « nous devons aller au-delà de la prohibition et assurer à la place une prévention. »

 

 

Comme certains sénateurs et députés ont pu en faire le commentaire, la nouvelle loi concernant le cannabis n’est pas parfaite mais elle avance dans le bon sens car elle autorise au moins le cannabis médical. Toutefois, certains l’accusent d’être trop superficielle et de ne pas répondre aux attentes du peuple qui souhaite une légalisation générale, les tentatives de répression ayant échoué et les cartels de drogue étant particulièrement meurtriers: une légalisation totale pourrait être la réponse.

 

Pour de plus amples renseignements, vous pouvez cliquer ici ici ici ici ici ici ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>